Un bordal, des bordeaux

74 vins de bordeaux pour en finir avec le bordeaux bashing

Je m’appelle Marc Roisin, et comme me le faisait remarquer Jean-Luc Thunevin il y a quelques années, mon nom est presqu’aussi con que le sien. Mais comme je n’ai pas compris tout de suite que roisin est plus proche de raisin que de banque, j’ai commencé par m’égarer 10 ans à travailler au service de celles-ci avant de me reconvertir dans la promotion des plaisirs du vin auprès des consommateurs. Mais ne vous y méprenez pas, toute expérience est bonne à prendre, et les banques m’ont appris des choses essentielles, notamment le plaisir du bon vin savouré en bonne compagnie.

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt nos flacons, de vin de bordeaux en l’occurrence. Si le vignoble bordelais est le plus prestigieux du monde, il est aussi celui que l’on envie, que l’on attend au tournant, que l’on challenge, que l’on imite, que l’on accuse de tous les torts, à tort ou à raison, mais trop souvent sans prendre le temps de goûter et de se forger sa propre opinion. Et en matière de vin, comme de hamburger, de série télévisée, de voiture, de bande dessinée, de musique ou de fringue, je pense qu’il serait bon d’oser nos propres goûts pour avoir une chance de ressentir du plaisir, et pas juste l’approbation des autres qui voient en nous le parfait mouton consommateur.

Je déguste des vins de bordeaux, mais pas uniquement, depuis plus de 20 ans, et les grandes vérités vraies entendues ici et là sur ces breuvages hors du commun me semblent trop souvent infondées. J’ai donc décidé de créer un guide online indépendant et subjectif qui invite les consommateurs à se faire leur propre idée du produit à travers 74 vins de bordeaux disponibles en Belgique.

Mais pour que la sélection tienne la route, je souhaite choisir chaque vin avec un complice convaincu que le vin en question mérite l’attention des consommateurs. Ce sera pour moi l’occasion de présenter les nombreux amateurs de vin de notre plat pays qui osent revendiquer leur propre goût quelque soit la mode du moment.

J’espère que chacun trouvera un vin de Bordeaux à son goût dans ces pages, mais j’espère surtout que dorénavant, chacun osera ses propres goûts.

Marc Roisin