James | Olivier Paul-Morandini

James | Vins de France 2016

L’avis de Olivier Paul-Morandini

James est un effervescent naturel, méthode dite ancestrale. Les assemblages varient selon les millésimes. Raisins issus de vignes en biodynamie en Côtes de Castillon et Côtes de Francs, vendangés à la main. Pressurages directs sur grappes entières. Levures indigènes et sans intrant ni sulfites ajoutés. Après un élevage sur lattes de minimum 14 mois, les bouteilles sont dégorgées selon les commandes permettant ainsi d’étirer dans le temps l’élevage sur lies. Toujours secs, les James sont fins et tendus, avec une belle effervescence. J’aime ce vin dans sa matière et dans sa fraîcheur. Il est parfait pour les repas d’été. Complètement sec et tendu comme un i. Il papillonne entre apéro achalandé, viandes blanches et poisson. C’est un contre-pied dans le Bordelais qui démontre que malgré les dogmes, Bordeaux est interprétable à l’infini!

Olivier Paul-Morandini se présente en quelques mots

Depuis 2009 , je suis devenu apprenti vigneron en Toscane après avoir bataillé pour la mise en œuvre du numéro d’appel d’urgence européen 1-1-2. Depuis quelques temps, je bataille pour un nouveau projet européen (TOWA) afin d’imposer un accès à la transparence dans les vin bio et une transition massive vers une agriculture biologique. Ce qui me rend heureux, ce sont les moments d’amour que l’on arrive à dégager dans notre quotidien, peu importe leur destination. Mettre de l’amour partout où l’on peut. Ce qui m’énerve c’est observer que l’objectif du profit financier prenne le dessus sur l’humain et relègue ce dernier au second plan. Pour gagner ma vie, je vends mon vin que je produis en Toscane. Quand je serai grand, je serai jardinier dans un champ de mots. Je pense que les vins de Bordeaux ont joué un rôle essentiel dans l’histoire du vin et qu’il traverse depuis quelques années une tourmente médiatique qui lui demande de se remettre en question. Il a les moyens d’en ressortir grandit en mettant au cœur de son projet la santé des sols et celle du consommateur, comme l’ont déjà entamé plusieurs domaines, toutes échelles confondues.

Olivier Paul-Morandini

Où se procurer le vin ?
Altrovino – Jan Borms

Ormiale
Fabrice Domerq & Jasper Morrison
Vignerons à Merignas
33350 France
Site web : Ormiale.com

Closerie des Moussis Virevolte | Sandrine Goeyvaerts

Virevolte 2017

L’avis de Sandrine Goeyvaerts
Virevolte, c’est tout ce que j’aime: la puissance en maîtrise, le plaisir long sans l’esbroufe, du fruit sans sacrifier la complexité, bref c’est un très joli vin, abouti et pointu. Je le bois n’importe quand, pas besoin de faire de chichis quand le vin est top, mais pas avec n’importe qui. Gens que j’aime exclusivement. Si ces gens que j’aime amènent avec eux le soleil, je sors le barbecue, je fais griller de l’entrecôte, fleur de sel, la viande persillée et le vin qui tourne dans les verres, ça s’appelle un grand moment.

Sandrine Goeyvaerts se présente en quelques mots
Caviste/ journaliste/ autrice/ présidente d’asso Women do wine, j’aime le vin, tout ce qui s’y rattache, les gens, les lieux les histoires et les sensations. Quand je serai grande, je ferai tout pareil: vivre de vin et d’écriture.

Sandrine Goeyvaerts

Suggestion de points de vente
Cavistes spécialisés bio, entre 12 et 15 balles

Closerie des Moussis
Laurence Alias & Pascale Choime
23, allée du Blanchard
33460 Arsac
Tel: 06 70 61 31 39
E-mail : l.alias@closeriesdesmoussis.fr
Site Internet : Closerie des Moussis