Lacoste-Borie | Raphael de Sadeleer

Lacoste-Borie 2015 – Photo de Marc Roisin

L’avis de Raphael de Sadeleer
Pour moi qui préfère les vins fruités, gouleyants, pas trop forts surtout. Le Lacoste Borie est parfait. Elégance, finesse, glouglou, avec juste ce qu’il faut de matière et de complexité, mais rien de trop, surtout pas d’excès de bois ou d’extraction. J’aime vraiment bien, tout simplement !

Raphael de Sadeleer en quelques mots (empruntés à Eric Boschman)

Ancien élève de l’école hôtelière de Namur, Raphaël de Sadeleer a pas mal roulé sa bosse, de chef privé pour une célèbre productrice de cinéma française, à la Winery en passant par « Le Monde est Petit » l’homme est de ces chefs dont on ne parle pas assez.

Un vrai, un humain, avec des tripes et une cœur gros comme ça. Un gars qui n’utilise pas de pince à épiler pour dresser ses assiettes, qui travaille des produits de saison. Oui, je sais, cela fait quarante siècles que c’est le discours des chefs, mais souvent c’est du gentil pipeau. Ne fut-ce que parce que les clients ne connaissant pas la saisonnalité des produits, et qu’ils ont oublié qu’il n’y a pas de tomates toute l’année.

Par exemple. Ici, dans ce micro-restaurant Le Transvaal, en fait une ancienne boucherie à voir la porte des toilettes, on mange ce que le chef propose. Pas de carte avec soixante propositions, c’est le truc du moment, de l’envie. Et c’est juste parfaitement génial. Allez, je m’emporte un peu, génial est un peu too much, mais c’est une forme de bonheur serein que je ne rencontre pas assez souvent dans un restaurant ces dernières années.

Un gars, bien dans ses pompes, qui s’occupe de choisir ses vins en fonction de ce qu’il aime, pas en fonction de la mode. Bref, quelqu’un qui a compris une fois pour toute que la mode soit on la crée, soit on vit heureux et loin d’elle, soit on n’est qu’un pauvre suiveur. Devinez où il se situe ?

Raphael de Sadeleer

Suggestions de point de vente
Rob The Cellar – environ 35 euros
Restaurant Le Transvaal – environ 75 euros

Château Grand Puy Lacoste
33250 Pauillac
Tel +33 5 56 59 06 66
Fax +33 5 56 59 22 27
E-mail : dfxb@domainesfxborie.com
Site web : Chateau-grand-puy-lacoste.com

Château Pontet-Canet | Jérémie Claes

Château Pontet-Canet 2003

L’avis de Jérémie Claes
Pontet-Canet, je le bois aux grandes occases, parce qu’il est cher, mais surtout parce qu’il est sacré. Il fait partie de ces vins qui dépassent leur condition, qui touchent à l’intangible, justement. C’est de l’émotion. De l’art, et qui enivre. Le genre de bouteille qui te fait fermer les yeux et qui t’étreint la poitrine. Il n’est pas parfait, une petite pointe de rusticité, parfois. Mais c’est cette imperfection qui le rend émouvant, qui le rend passionnant. Je ne veux le boire qu’avec mes proches, mes amis, mes amours, parce que sa dégustation comporte un affect, une tendresse qui ne peut se partager qu’avec cœur et sensibilité. Il est tout sauf commun et reproductible. C’est un animal sauvage, une force tellurique. Un pionnier, aussi. Le premier des grands bordeaux à avoir accompli sa mue, à ne plus cochonner sa terre, à la cajoler, à la soigner. Il est un symbole d’intelligence et de vision.

Jérémie Claes se présente en quelques mots
Ex-boss de la cave de Rob, co-fondateur de Halvenhalf. Scribouillard passionné et buveur hédoniste. Je voudrais devenir Miss Belgique, pour lutter pour la paix dans le monde efficacement.

Jérémie Claes

Suggestion de point de vente
Rob The Cellar
Boulevard de la Woluwe 28
1150 Woluwe-Saint-Pierre
Site : Rob-brussels.be
Prix : de 120 à 180 euros selon les millésimes

Château Pontet-Canet
33 250 Pauillac, France
Tel : + 33 (0)5 56 59 04 04
E-mail : info@pontet-canet.com
Site Web : Pontet-canet.com